Tiffany et Camille se préparent pour le Red Bull 400 2018 !

Tiffany et Camille se préparent pour le Red Bull 400 2018 !

Le 21 Juillet 2018 se déroule à nouveau le Red Bull 400, à Courchevel ! Tiffany, happy ambassadrice nantaise et Camille, happy ambassadrice parisienne s’envoleront pour les Alpes afin d’affronter ce « mur » de 400m. Une véritable épreuve, détaillée ci-dessous.


Camille et Tiffany appartiennent au Happy Running Crew depuis ses débuts il y a 4 ans. Toutes deux nantaises d’origine, Camille est montée sur Paris pour le travail. Elle représente désormais le crew à la capitale. Elles ont participé à l’édition 2018 du Marathon de Paris il y a 3 mois (déjà !) et sont donc des grandes adeptes des longues distances. Contradictoire avec le Red Bull 400 ? Pas tant que ça, elles sont compétitives, aiment se fixer de nouveaux objectifs et relever des défis encore plus fous !

Red Bull 400 : le principe

Le samedi 21 Juillet 2018 aura lieu la seconde édition du Red Bull 400, à Courchevel. Désignée comme l’une des courses les plus éprouvantes, malgré sa courte distance, elle consiste en une pente raide à gravir. Piste de saut à ski durant l’hiver, il faudra la parcourir en sens inverse sous une chaleur de plomb. En effet, il n’est pas rare que le soleil soit au rendez-vous dans cette région en plein été. L’an dernier, cette course a eu lieu le 10 juin.

L’inclinaison ? Pacotille ! Après 100m de plat, les filles vont amorcer une pente à 36° pendant 160m. Vous pouvez voir sur les clichés de l’an dernier (réalisés par Benjamin Cremel et Vincent Curutchet) que cette partie de la course est si abrupte, qu’il est obligatoire de s’accrocher pour ne pas basculer en arrière. Une petite relance de 20m permet de se préparer pour la dernière section du parcours : la passerelle et tremplin qui constituent le final de la course.

Camille et Tiffany vont partir un peu plus de 2 jours sur place pour vivre un week-end riche en émotions. On ne réalise pas cette course tous les jours, c’est une très belle opportunité pour ce duo 100% HAPPY. Elles représenteront l’association dans tout juste 3 semaines. Le grand jour approche !

Les filles se préparent pour la course solo et le relai !

Elles ne vont pas réaliser 1 fois mais 2 fois la course. Camille et Tiffany vont affronter ces 400m en solo et en relai mixte aux côtés de la West Coast Family. Elles n’ont pas encore décidé de l’ordre de passage. Laquelle se confrontera au tremplin final ?

Les filles ont eu un petit passage à vide après le Marathon de Paris (8 avril 2018). C’était leur première fois sur cette distance, ce n’est pas anodin pour le corps. Après une phase de repos et de diversification de leur routine sportive, elles sont prêtes pour une nouvelle préparation physique. Camille reprend les entraînements en fractionné et sur parcours « nature » avec son club d’athlétisme en parallèle de sa pratique intensive du yoga (une vraie yogi). Tiffany, quant à elle, s’entraîne en salle de sport (musculation, cours de cycling, yoga) en plus de ses sorties running hebdomadaires (1 à 2 fois).

Un apport énergétique non négligeable

Avant de détailler la préparation physique de Camille et Tiffany pour le Red Bull 400, faisons un petit rappel pratique sur le fonctionnement du corps.

On ne vous apprend rien si on vous dit que le corps est comme une machine et qu’il a besoin d’énergie pour fonctionner. Les glucides, qui se transforment rapidement en source d’énergie sont le « carburant » préféré de notre organisme. Mais malheureusement, nous n’avons pas assez de place pour en stocker une quantité suffisante pour le long terme. Pour maintenir le niveau énergétique du corps, la solution est d’absorber des glucides sous forme de liquides, de solides ou de gels. Le Red Bull constituent une des sources possibles en glucides.

De plus, le Red Bull contient, entre autres, de la caféine et des vitamines, qui permettent d’augmenter l’énergie et les performances. La caféine peut par exemple aider à la concentration, la vigilance, la perception des distances et réduit la perception de fatigue. A titre de comparaison, un Red Bull contient autant de caféine qu’un café.

Mais n’oubliez quand même pas de boire également de l’eau pendant des exercices intenses. Ça reste notre seule et unique source d’hydratation à volonté au quotidien !

La préparation de Camille

Camille se focalise sur la course à pied et le yoga : 3 séances de course dont 2 spécifiques au club d’athlétisme, à savoir un parcours nature, pour s’habituer à un terrain différent de l’asphalte et de la préparation physique générale.

Au cours de cette dernière, Camille travaillera entre autres du fractionné et du renforcement musculaire. Les exercices poly articulaires et ceux de gainage l’aideront grandement à se maintenir pendant son ascension.

En parallèle, Camille continuera ses séances de yoga dynamique type Vinyasa pour travailler sa respiration, renforcer ses muscles profonds et aiguiser sa concentration. Plus récemment et l’été s’installant sur les plages, Camille s’est mise à la natation en eau libre dans l’Atlantique.

La préparation de Tiffany

Tiffany, quant à elle, s’est inscrite en salle de sport pour se muscler les quadriceps afin de protéger ses genoux. Elle s’est également mise au yoga Vinyasa et aux pilâtes pour travailler ses muscles profonds, sa respiration et sa posture. Tout comme Camille, elle veut mettre toutes les chances de son côté pour gravir les 140m de course à 36° d’inclinaison.

A la salle de sport, Tiffany fait aussi du suit aussi des cours de cycling car le cardio jouera un grand rôle dans cette course pas comme les autres.

Et enfin, pour ne pas créer pour éviter que ces différents cours ne créent un déséquilibre dans son corps, elle s’est inscrite à des cours collectifs de Body Pump. Grâce à celui-ci elle fait  renforcement musculaire global (musculation poids libres, etc.).

Seront-elles prêtes le jour J ?

Pas facile d’allier planning sportif et travail mais elles y parviennent avec brio. En parallèle, elles sont toutes les deux suivies par des ostéopathes, kinésithérapeutes et podologues pour soigner leurs blessures et pouvoir atteindre les prochains objectifs sereinement. Bien s’entourer, c’est la clef !

22 jours les séparent de leur première expérience au Red Bull 400 ! Malgré leur routine citadine, peut-être y prendront-elles goût. Qui sait ?

 

Article réalisé en collaboration avec Red Bull.

Pas de commentaire

Poster un commentaire