Le Cross du Figaro édition 2017

Une jolie team de happy runneuses ont pris le départ du nouveau Cross du Figaro, le dimanche 26 novembre 2017. Un parcours de 5km, à répéter ou non, pour contribuer en courant au Téléthon. Plus vous courez, plus vous donnez ! De 5 à 20km (soit 4 boucles), chacun avait la possibilité de participer à son niveau.

Natacha sur les 15km (3 boucles)

Plus vous courez, plus vous donnez », c’est donc naturellement que j’ai décidé de me challenger et d’opter pour le format 15km. Et puis c’est plutôt un bon entraînement pour mon premier semi au mois de mars… Arrivée à 8h45 au parc de Saint-Cloud pour un départ à 9h30, il fait déjà si froiiiiid!

Je retrouve les filles, on a hâte de courir pour se réchauffer. Nos chaussures sont déjà pleines de boue alors que l’on n’a même pas commencé à courir, on en rigole en se disant qu’on a l’impression d’être au départ d’un trail. Le départ est lancé, ça part tout doucement, j’ai les pieds congelés, je ne récupère de la sensibilité à leur niveau qu’au début de la deuxième boucle de 5km! Heureusement il fait beau, on se réchauffe assez vite, le paysage est beau, ça change!

Trois boucles de 5km donc, avec 2 longs faux plats et une petite montée. J’ai trouvé ça vraiment dommage qu’il faille faire plusieurs boucles, le parc est si vaste! Mais bon, c’était sympa quand même. À l’arrivée, j’ai les jambes cassées mais je suis fière d’avoir réalisé ma plus longue course officielle. Du chocolat chaud et du café chaud nous attendent au ravitaillement, ainsi que des briochettes et des clémentines ça fait tellement du bien! Médaille autour du cou, on se félicite et on prend quelques photos.

Et comme à la fin de chaque course, je suis déjà pressée d’accrocher mon prochain dossard…

Justine sur les 5 km (1 boucle)

Motivée pour cette session run de 5km ! Mais la première ligne droite en faux plat fut longue, très longue, pas de marche malgré le point de côté, on reste motivée. Une fois compris que chaque « aller/retour »  sur le parcours fonctionnait en « montée/descente », on se fait une raison !

Quelques difficultés rencontrées alors sous la pluie battante, les chemins boueux et bondés de monde, mais pas de 5ème entorse sur le pied gauche. Ce fut donc une victoire après mes 4 mois et demi de convalescence et une cheville flex.

Alors déçue du temps affiché à l’arrivée (31’42 min) mais à vrai dire, ce ne sont que des chiffres ! Je m’étais mise dans l’idée de faire mieux que 26’26 sur 4,8km à la course Elle et Lui de Nantes cette année. Mais la distance et le parcours n’était pas les mêmes.

Alors quand on additionne : la distance, le petit dénivelé inattendu, le monde, le temps pluvieux et le chemin boueux. Je suis fière de l’avoir fini ! Car j’ai fait 5’58″min/km finalement, c’est la première fois que je passe la barre des 6min. J’espère diminuer à 5,30 prochainement !

Hâte de m’entraîner à nouveau pour préparer un 10Km au printemps prochain ! Merci le HRC pour ces bons moments !

Margot sur 15km (3 boucles)

Dès le départ, mes ambitions en tant que « runneuse » sont claires : m’amuser, profiter et pourquoi pas allonger les distances. En aucun cas battre des PR. C’est un choix, parfois incompris, mais c’est le mien et je l’assume.

Fidèle à cet état d’esprit, je me suis donc engagée sur le 15 km du Cross du Figaro avec une seule idée en tête : passer un bon moment. Accompagnée d’Eloïse, Natacha et Marie, et accessoirement de… deux leggings (je suis définitivement trop frileuse). Je me suis donc élancée à 9h30, dans le froid (et la bonne humeur), pour 3 boucles de 5km. De jolis faux plats et une mignonne petite boue – qui s’est fait un malin plaisir à ne pas lâcher nos baskets – ont accompagné ce run dominical.

Déjà présente sur cette distance l’année passée mais seule et avec une paire d’écouteurs, j’ai trouvé ça bien plus sympa de partager ma course avec Eloïse, de retrouver Marie pour l’encourager sur les 5 kilomètres qu’elle allait terminer sans nous et d’attendre sur la ligne d’arrivée Natacha pour la féliciter en direct live de son premier 15 km en compétition. Les bonbons au ravitaillement final et la médaille aux écritures chinoises peu compréhensibles ont ponctué en beauté cette chouette course.

J’ai eu grand plaisir à partager avec les filles du Happy Running Crew ! A la prochaine donc !

Nous remercions particulièrement le Cross du Figaro pour avoir permis à nos happy runneuses de courir pour la bonne cause et de passer un excellent moment.

Communauté de running, pour ceux qui courent par plaisir et avec le sourire !
Pas de commentaire

Poster un commentaire