La SaintéLyon en relais avec Mizuno

Tiffany, happy ambassadrice nantaise et Roselyne, sa coéquipière lyonnaise de choc, participent à la SaintéLyon le samedi 2 décembre prochain. Grâce à Mizuno, elles vivent une expérience unique au sein de la #MizunoRelayCup. Ils sont 8 équipes de 3 à se lancer sur les 72km de cette course mythique, en relais (28, 22, 22km). Pour les accompagner, l’athlète Antoine de Wilde les coache, suit leur progression et sera présent sur le parcours à leurs côtés.

Le samedi 11 novembre dernier sonnait l’heure du second et dernier rassemblement avant le jour J. C’était l’occasion de participer à la reconnaissance d’une partie du parcours, à hauteur de Sainte-Catherine et Soucieu-en-Jarrest. Au beau milieu du nul part, ils ont pu profité des merveilleux paysages qu’ils n’auront pas la chance de voir la nuit du 2 au 3 décembre.


Témoignage d’Antoine de Wilde

Un départ mouvementé

Samedi 11 novembre se tenait le second rassemblement Mizuno dans le cadre de la #MizunoRelayCup afin de reconnaitre le secteur numéro 2. Portion de parcours qu’empruntera Roselyne le jour J, idéal car actuellement en manque de repère après une petite blessure, nous allons pouvoir l’orienter du mieux possible.

Départ de la maison à 6:45, je prends au passage Delphine de la team « Ultima », je ne lui adresse pas un mot du voyage. Normal elle n’est pas dans mon équipe … mais non je déconne !

Arrivée à Sainte Catherine, on retrouve toutes les équipes chouchoutée par Mizuno avec en guest star Katiana et Pierre.

Le départ de la reconnaissance est donnée et encadrée par « Terre de Running ». Rapidement la sélection naturelle s’opère et plusieurs groupe se forment. Ma mission n’est pas de tenter de jouer les premiers rôles, loin de la. Mon rôle est d’accompagner mes deux protégées Tiffany et Roselyne, deux femmes courageuses et enthousiastes, même dans l’effort !

Nous alternerons marche, course, pause boisson et quelques photos pour boucler le tracé en 2h50, avec dans nos bagages Jessica de la Team « Sonic ». A un moment elle avait très soif, nous l’avons laissé se desydrater. Normal elle ne fait pas parti de notre équipe … on déconne !

Nous sommes prêts pour la #MizunoRelayCup !

Vous l’aurez compris, la communauté running n’est pas qu’un rassemblement de runners. C’est parfois, et très souvent même, des rencontres, des partages, comme ici, au coeur de dame nature. Jour après jour nous bâtissons une expérience humaine exceptionnelle qui se conclura dans 3 semaines de Saint Etienne à Lyon, et la il ne sera plus question de déconnade. quoi que !?


Témoignage de Roselyne, happy lyonnaise

Une aventure rêvée !

Participer à la SaintéLyon, un trail de 72km en pleine nuit au mois de décembre me paraissait totalement inaccessible. Et pourtant, quand Tiffany m’a proposé de participer à cette formidable aventure en relais à travers la #MizunoRelayCup je n’ai pas hésité une seule seconde ! Pourquoi ? Premièrement, j’adore me lancer des défis.

Quoi de mieux pour relever ce challenge que de partager cette expérience avec la pétillante Tiffany et Antoine De Wilde athlète professionnel pour nous coacher. La première rencontre a donc eu lieu le 7 octobre et la magie a opéré. Je savais qu’avec eux tout serait possible ! L’occasion de rencontrer également les autres teams et de faire de cet événement sportif un grand moment de partage. Tout cela, grâce à l’équipe de Mizuno.

Les choses sérieuses ont donc commencé après cette rencontre. Notre coach Antoine nous a toute suite mises en confiance et concocté un plan d’entraînement adapté à chacune. Malgré des moments difficiles avec une blessure et un emploi du temps conséquent, il a su être présent et me soutenir.  Du haut de son 1,92m, il est toujours là pour prendre soin de ses pouliches !

Une deuxième rencontre validant la première

Ce samedi 11 novembre a ainsi eu lieu le deuxième entraînement avec la #MizunoRelayCup. Nous étions bien équipées de la tête aux pieds pour affronter cette sortie trail légèrement pluvieuse. Quoi de mieux pour me mettre en confiance que de faire la reconnaissance de ma partie sur 22 km avec 650m de D+ et 1000m de D-. Nous voilà donc partis tous ensemble en bus sous un air de colonies de vacances direction Sainte Catherine. Bien loin des routes de bitumes et de mon incontournable parc de la tête d’or.

Entourée de ma formidable team Hayate et de Jessica de la team Sonic, je n’ai pas vu les kilomètres passer ! Malgré le dénivelé, les sourires étaient toujours là. Une journée riche en partage à la fin de laquelle je savais qu’avec eux tout était possible. Ensemble, on irait jusqu’au bout.


Témoignage de Tiffany, ambassadrice nantaise

Je ne pouvais pas rêver plus belle opportunité pour clôturer cette riche année 2017. Après un échec en trail nocturne il y a tout juste un an (Trail Nocturne Touchois), j’ai voulu prendre ma revanche. Encadrée et équipée par Mizuno, je me sentais en confiance, prête à affronter cette mythique épreuve de la SaintéLyon.

Un ami avait participé aux 72km l’an dernier. Je le prenais pour un fou ! Cette année, c’est à mon tour sur 28km. Preuve que les choses changent.

7 octobre et 11 novembre : rassemblements #MizunoRelayCup

Après deux courts séjours à Lyon, la rencontre des autres équipes et de notre coach Antoine, je suis vraiment sereine. Roselyne et moi avons bénéficié d’un coach en or ! Lors de la reconnaissance du parcours du 11 novembre, ils ne nous a pas lâché du début à la fin, mettant de côté sans problème ses performances personnelles.

Adepte du semi-marathon bien bitumée, l’épreuve ne s’annonce pas gagnée. Je ne vais rien lâcher ! Cette expérience, c’est du partage avant la performance. Nous ne sommes pas là pour remporter la course (si on omet les challenges internes hihi). Avant tout, nous sommes ici pour fédérer autour de la communauté running, plus précisément, promouvoir le trail et sa philosophie. Cela s’est bien montré en courant la totalité du parcours ce samedi en compagnie de Jessica, de la team Sonic. Nota bene, nous sommes la team Hayate, du même nom que le modèle de chaussures Mizuno (si ce n’est pas la classe !).

Il nous reste 2 semaines, et dans une vie, c’est quoi 2 semaines ?

Nous remercions infiniment Mizuno pour nous faire vivre cette aventure.

Pas de commentaire

Poster un commentaire